Apporter de la luminosité à une pièce aveugle, c’est possible !

Verrières de Toit

Au moment d’acheter un bien immobilier, la question de la lumière reste très importante aux yeux des futurs acquéreurs. Cependant, il arrive de craquer pour une maison ou un appartement qui possède une ou des pièces aveugles. Pas de panique ! Il existe aujourd’hui des solutions pour apporter de la luminosité à une pièce sans fenêtres et il serait dommage de passer à côté d’une habitation qui vous plaît à cause du manque de lumière dans l’une des pièces. Voici quelques conseils.

Opter pour le puits de lumière

Lorsque la pièce aveugle se trouve sous les combles, le puits de lumière ou la coupole de toit sont des solutions parfaitement adaptées pour laisser entrer la lumière naturelle. Vous bénéficiez de plus d’une très belle vue sur le ciel, de jour comme de nuit. Le fait que la lumière soit concentrée permet d’apporter une luminosité intense à votre pièce ou votre espace, qu’il s’agisse d’un dressing, d’une cage d’escalier ou bien d’un couloir. Le puits de lumière CliKIT est en plus très esthétique et apporte une vraie touche d’originalité et de modernité à votre pièce aveugle.

Vous n’y avez peut être jamais pensé, mais le puits de lumière de toit est une option qui rencontre du succès depuis plusieurs années auprès de ceux qui souhaitent éclairer une pièce dans laquelle on ne peut pas installer de fenêtres. 

Casser quelques cloisons

Avec de l’imagination, on peut assez facilement apporter de la lumière naturelle à des espaces aveugles. Et casser quelques cloisons en fait partie. Dans le cadre où les murs ne sont pas porteurs, cela ne présente en plus aucune difficulté. Votre pièce bénéficie ainsi de la lumière de la pièce adjacente pour ne former qu’une.

Et si le mur est porteur ? Si vous êtes propriétaire, pensez à bien vous renseigner avant de tout casser, car la destruction d’un mur porteur peut fragiliser la structure de la maison. Dans tous les cas, l’IPN est la meilleure solution pour casser un mur porteur tout en conservant une habitation solide. Si votre bien est en revanche un appartement en co-propriété, sachez que le projet doit être soumis à un vote lors d’une assemblée générale car les murs porteurs sont considérés comme des parties communes. (plus d’informations ici)

La verrière, l’autre option tendance  

Elles rencontrent de plus en plus de succès de nos jours dans les habitats, les verrières sont elles aussi un bon moyen d’éclairer une pièce aveugle. Une fois que vous avez abattu une cloison entre deux pièces, la verrière permet de conserver l’effet « deux pièces séparées », et la pièce sombre pourra se nourrir de la lumière de la pièce qui bénéficie d’une fenêtre, d’une porte-fenêtre ou d’une baie vitrée. Elles apportent de plus une vraie touche tendance à la décoration intérieur ; à découvrir dans le catalogue de CliKIT. 

À noter que la verrière peut aussi s’intégrer dans une cloison dans laquelle vous effectuez une simple ouverture.

Ne pas hésiter à jouer avec l’éclairage et la décoration

Si malgré la destruction d’une cloison ou bien la pose d’un puits de lumière ou d’une verrière, vous avez encore l’impression que votre pièce est sombre, sachez qu’il est possible de renforcer la luminosité grâce à la décoration. En premier lieu, n’hésitez pas à jouer avec les sources d’éclairage : lampes, guirlandes lumineuses, spots au plafond… l’éclairage LED et certaines ampoules vendues dans le commerce apportent une lumière qui se rapproche de la lumière naturelle.

Sans oublier la peinture, le blanc n’est pas forcément la solution pour apporter de la lumière à votre pièce aveugle, préférez le jaune et le rose pâle, le bleu ciel et des couleurs tendance comme le taupe et les différentes nuances de gris.

Du mobilier blanc, des cadres, un canapé ou une housse de couette beige et différents plaids écrus sont autant d’autres éléments qui vous permettent d’apporter de la lumière et de vous créer une pièce parfaitement cosy et dans laquelle vous aurez envie de passer du temps.

Choisir son type de volet directement en ligne
Conseils pour bien s’occuper de la maintenance d’une chaudière à gaz