Travailler avec des scies circulaires en toute sécurité

Le travail avec des scies circulaires, en particulier la scie circulaire portative populaire et largement utilisée, est l’un des travaux de bricolage les plus dangereux et les plus sujets aux accidents.

Les blessures par coupure aux bras et aux mains sont particulièrement fréquentes.

Pour votre sécurité

Lisez attentivement le mode d’emploi et clarifiez les questions restées sans réponse à votre guise et avec un expert jusqu’à ce que vous maîtrisiez l’appareil.

Entraînez-vous à utiliser l’appareil aussi souvent que nécessaire jusqu’à ce que vous puissiez manier la scie en toute confiance.

Le coin de fendage et le capot de protection sont des dispositifs de sécurité importants.

Ne les retirez pas et vérifiez régulièrement leur bon fonctionnement.

Remplacez immédiatement les lames de scie fissurées ou déformées par des lames intactes.

Utilisez un balai à main ou un outil similaire pour enlever les copeaux ; n’essuyez pas avec votre main ou votre manche !

Portez des vêtements bien ajustés.

Les manches larges ou les blouses ouvertes peuvent facilement se prendre dans les pièces mobiles des machines.

Pas de gants : il est préférable de ne pas porter de gants pour travailler sur la scie circulaire, car un gant – et avec lui toute la main, peut être happé par la lame de la scie.

  • Yeux :

Il est préférable de protéger vos yeux des projections de bois ou d’autres matériaux en portant des lunettes de sécurité.

  • Nez :

La poussière de bois peut être nocive pour la santé. Il faut donc toujours utiliser les dispositifs d’extraction prévus sur les machines. Portez un masque anti-poussière fine ou un écran facial.

  • Des oreilles :

Portez des protections auditives !

Les scies circulaires peuvent développer un volume sonore allant jusqu’à 105 décibels (dB) A. En comparaison, un marteau-piqueur situé à sept mètres de distance émet 90 dB (A).

Travailler en toute sécurité avec la scie circulaire portative

Les machines équipées d’un frein moteur ne sont pas encore très répandues, mais elles constituent un plus en matière de sécurité : Le frein immobilise la lame de scie peu après son arrêt.

Le couteau diviseur rigide derrière la lame de la scie est indispensable !

Il empêche la coupe de se contracter à nouveau derrière la machine et de bloquer ainsi la lame de scie.

S’il manque, toute la machine peut être poussée vers le haut hors de la coupe (risque de rebond !).

Le capot du pendule (capot de protection) doit être et rester mobile.

Il doit recouvrir complètement la lame de la scie lorsqu’elle est au repos et ne bascule en arrière que lorsque la machine entre en contact avec le matériau. Lors de la découpe, seule la zone de découpe est libérée.

Le verrouillage de l’allumage permet d’empêcher l’allumage accidentel.

Recherchez un interrupteur non verrouillé : lorsque l’interrupteur est relâché, la machine s’éteint aussi automatiquement.

Travailler en toute sécurité sur la scie à table

Assurez-vous que la table est solidement fixée.

Tout au plus, la lame de scie avec moteur peut être réglée en angle.

Après l’arrêt, la lame de scie continue de fonctionner pendant dix secondes au maximum.

Le couteau diviseur doit être fermement installé et positionné exactement dans le sens de l’alignement de la lame de la scie.

Il empêche les pièces de rebondir.

La lame de scie est freinée par le dispositif de freinage, qui agit directement sur l’arbre du moteur et ne devient actif qu’après la mise hors tension.

Le couvercle de la lame de scie (protection contre les contacts accidentels) est en place et correctement ajusté.

  • Poussière de bois :

Assurez-vous qu’il existe un adaptateur d’aspiration, par exemple sur le couvercle, auquel vous pouvez raccorder un aspirateur ménager ou un aspirateur à usage général à l’aide d’un tuyau flexible.

Cela évite le dégagement de poussières de bois nocives pendant le sciage.

Utilisez un bâton poussoir pour guider la pièce vers la lame de la scie si la distance entre le guide parallèle et la lame de la scie est inférieure à 120 millimètres.

Assurez-vous que la partie de la lame de scie qui se trouve sous la table est protégée contre tout contact par un couvercle.

Le problème de la chicanerie des carreaux
Condensation sur les fenêtres : d’où vient-elle ? Comment l’éliminer ?