Quelles sont les aides pour remplacer une chaudière ?

chaudière

Le remplacement d’une chaudière peut faire bénéficier d’une série d’aides sous quelques conditions. Afin de réduire le coût des travaux et de l’équipement, les ménages peuvent prétendre aux aides proposées par l’État, les fournisseurs d’énergie et les collectivités locales.

Remplacer une chaudière : les aides de l’État

 Les aides proposées par l’État pour un changement de chaudière peuvent permettre de financer une partie ou la totalité des travaux sous certaines conditions. Afin de réduire ses dépenses, il est possible de demander les aides de l’ANAH: Ma Prime Rénov’, la prime à la conversion des chaudières, le crédit d’impôt ou un prêt à taux zéro.

Ma Prime Rénov’ est née de la fusion de l’aide de l’agence nationale de l’habitat « Habiter Mieux Agilité » et du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique). Elle s’adresse aux ménages à revenus modestes propriétaires d’un logement pendant plus de 2 ans dans le cadre des travaux d’efficacité énergétique. Son montant dépend des économies d’énergies réalisables grâce au remplacement de la chaudière par un équipement de chauffage énergétiquement plus performant.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE concerne uniquement les particuliers qui ont installé une chaudière à condensation dans leur résidence principale faisant 2 ans au minimum. Pour en bénéficier, le contribuable doit être imposé dans le pays. Le montant de ce crédit d’impôt chaudière à condensation gaz à très haute performance énergétique dépend du nombre de personnes dans le foyer.

L’aide de l’ANAH dans le cadre du programme « Habiter Mieux Sérénité » est destinée aux travaux de rénovation énergétique réalisée dans sa résidence principale. Le changement de chaudière par un appareil de chauffage est donc éligible à cette aide si les travaux permettent d’améliorer la performance énergétique du logement à 25 % au moins et sont réalisés dans une maison faisant plus de 15 ans. Elle s’adresse aux foyers aux revenus modestes ou très modestes.

La prime à la conversion des chaudières permet de bénéficier d’une prime pour le remplacement d’une chaudière à fioul ou à gaz par un équipement de chauffage à haute performance énergétique. Cette aide a été mise en place pour baisser la facture d’énergie des foyers et réduire l’utilisation des chaudières à fioul.

Le taux de TVA réduit concerne tous les projets permettant d’améliorer la qualité énergétique de sa maison comme le changement de chaudière. Il fait bénéficier d’une TVA à 5.5 % sous certaines conditions. Ce taux réduit s’applique également pour l’installation d’une chaudière à granulés ou à condensation profitant d’une performance énergétique élevée.

L’éco-prêt à taux zéro est destiné aux personnes réalisant des travaux d’amélioration thermique dans leur logement. L’Eco-PTZ permet alors d’obtenir un financement pour le remplacement de sa chaudière par un appareil améliorant le confort thermique.

Pour remplacer sa chaudière à 1 euro, il existe également d’autres aides et subventions possibles. Voir ce site pour plus d’infos.

Changer une chaudière : les aides des fournisseurs d’énergie

 La loi POPE de juillet 2005 exige que les fournisseurs d’énergie aident leurs clients à réaliser des économies. Ils doivent les accompagner dans la réalisation des travaux d’amélioration énergétique comme l’installation ou le remplacement d’une chaudière à granulés. Les fournisseurs proposent ainsi des aides sous forme de primes dans le cadre du dispositif CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) : le Coup de Pouce économies d’énergie.

Cette aide est destinée aux propriétaires de logement à revenus modestes ou très modestes sous plusieurs conditions. Il permet d’obtenir un devis à 0 €. Son montant dépend du niveau de ressources du client et de son lieu d’habitation. Ma Chaudière Gratuite fait partie des prestataires proposant le Coup de Pouce économies d’énergie.

Remplacement de chaudière : les aides des collectivités locales

 Les aides proposées par les collectivités locales viennent souvent compléter celles proposées par l’État et les fournisseurs d’énergie pour financer les travaux d’amélioration énergétique.  La forme de subvention, les conditions d’éligibilité et le montant de l’aide varient en fonction du lieu d’habitation. Certains communes, départements et régions peuvent accorder une aide pour le remplacement d’une chaudière par un équipement plus performant comme les chaudières à granulés.

Bien choisir son échelle pour le bricolage et les travaux
Mobilier tendance pour investisseurs et particuliers