Quels sont les différents schémas électriques ?

schéma électrique

Les schémas servent à représenter un circuit électrique ainsi que les différents éléments qui le composent grâce à des symboles normalisés. Selon les besoins des utilisateurs et en fonction de la situation, on peut distinguer différents schémas.

Le schéma architectural ou schéma d’implantation électrique

Le schéma électrique architectural correspond à une vue en plan de l’habitation sur laquelle sont positionnés approximativement les différents appareils. Certaines plateformes spécialisées le présentent sur une page. La consultation de cette page vous permet d’avoir une vision d’ensemble du projet d’installation électrique. La conception de ce schéma tient une place importante dans l’évolution d’un chantier.

Conception du schéma architectural

Le schéma d’implantation électrique est généralement réalisé par le maître d’œuvre ou l’architecte, en concertation avec le maître d’ouvrage.

Que ce soit pour une rénovation ou une construction d’un nouveau logement, vous allez être amené à échanger avec l’installateur électrique. Le but de ces échanges est d’obtenir un schéma qui intègre l’ensemble de vos besoins.

Certains installateurs électriques préfèrent concevoir en amont un schéma d’implantation, qu’ils peuvent vous soumettre. Ces schémas vont servir de base lors de vos discussions.

D’autres installateurs optent pour une autre méthode et commencent à travailler directement avec vous, pour intégrer vos idées dès les premiers croquis.

Les différents éléments présents sur un schéma architectural

Le schéma architectural reproduit la structure en deux dimensions du plan architectural avec une vue des pièces. Cette dernière est présentée par le haut et est créée à l’échelle.

Sur un schéma d’implantation électrique, on peut distinguer :

  • les ouvertures (fenêtres et portes) ;
  • les parois ;
  • les interrupteurs ;
  • les interrupteurs ;
  • le thermostat ;
  • les appareils de chauffage électriques ;
  • les appareils d’éclairage.

Le schéma électrique développé ou schéma de principe

C’est le schéma le plus clair et le plus courant. Il n’intègre pas l’emplacement réel des différents appareils. Sur ce type de schéma, les éléments sont placés de manière à favoriser une compréhension simple du fonctionnement du circuit. Par exemple, les fils sont représentés sans croisement, de façon à faciliter le suivi du tracé de chaque circuit. L’ensemble des composants de l’installation est aussi disposé de manière à correspondre à la séquence de fonctionnement du circuit.

Il peut arriver que les symboles ne soient pas forcément reproduits à l’emplacement qui a été défini lors de la phase du schéma d’implantation.

Le schéma de principe est le schéma qui est généralement indiqué lorsqu’il s’agit de régler un problème.

Le schéma du tableau électrique

Le tableau électrique joue un rôle essentiel dans la distribution de l’électricité jusqu’aux différents appareils électriques présents dans les circuits. Le schéma du tableau électrique permet de chiffrer les dépenses qu’il faut pour réaliser le tableau et de confirmer les besoins mentionnés lors de la réalisation du schéma de principe.

Le schéma du tableau électrique est également utile dans la détermination du nombre de disjoncteurs. En effet, dès lors que l’installateur a la liste de tous les éléments électriques du logement, il peut les regrouper afin de les protéger à l’aide d’un disjoncteur.

Hormis la détermination du nombre de disjoncteurs, ce type de schéma est aussi utile pour connaître les interrupteurs différentiels qu’il faut choisir.

La représentation électrique unifilaire

C’est un plan de la maison qui montre l’emplacement des différents conduits électriques. Il sert souvent à avoir une meilleure compréhension du circuit. À cet effet, il permet à toutes les personnes impliquées dans l’installation d’analyser et de bien comprendre le fonctionnement du circuit électrique.

Sur ce type de schéma, un trait symbolise l’ensemble des conducteurs présents dans une même canalisation.

Sa conception fait généralement suite à celle du plan architectural et du schéma du tableau électrique. L’installateur peut se servir d’un logiciel de schématique électrique pour créer son schéma sans grande difficulté.

La représentation électrique multifilaire

Elle joue le rôle de facilitateur pour l’installation des éléments. Il peut par exemple être utilisé pour installer des prises électriques dans son logement. Les différents conducteurs (phase, neutre et terre) sont représentés sur ce schéma. Cela facilite considérablement l’interprétation des schémas de puissance et de commande.

Le schéma multifilaire renferme de nombreuses informations. On peut par exemple y trouver des données utiles sur les conducteurs, sur le câblage, ainsi que sur tous les éléments du circuit. Toutes ces informations sont codifiées avec précision. Le schéma multifilaire ne peut être lu (et créé) que par un professionnel expérimenté.

La création de ce schéma est indispensable pour comprendre et maîtriser une installation de circuits à courant faible. Il peut être question de ceux qui alimentent un interphone ou une télévision par exemple. Elle est également nécessaire pour réaliser le câblage d’un circuit à courant fort complexe. Par exemple, elle peut être faite dans le cadre de l’installation d’un interrupteur va-et-vient.


Portes et serrures : comment faire le bon choix pour sa maison ?
Quel système de chauffage pour une maison à étage ?