Toitures et murs végétalisés pour les bâtiments commerciaux

Toitures et murs végétalisés

Végétaliser les murs et la toiture des bâtiments commerciaux, c’est une solution très intéressante pour pouvoir s’adapter aux divers aléas climatiques et pour attirer le regard des clients. Cette végétalisation est devenue profitable surtout au niveau de la production. Presque tout le monde préfère végétaliser le toit et le mur, car c’est plus tendance et écologique, en plus ça attire plus les visiteurs. Il faut juste choisir les végétaux qu’il faut.

Pourquoi végétaliser la toiture et les murs de votre bâtiment commercial ?

La végétalisation est une bonne méthode pour décorer vos toitures et vos façades de bâtiment commercial. Ce type de construction de toit et de murs végétaux reste un meilleur isolant phonique et thermique. Vous n’aurez plus chaud en été et vous pouvez éviter les nuisances des sons externes, c’est mieux aussi pour les clients. Dans certains cas, un substrat végétalisé peut remplacer le tampon qui est tiré des rayons ultra-violets du soleil. Si ce substrat est important, il peut augmenter la performance de l’énergie. Son niveau devra dépasser les 10 centimètres, afin d’obtenir de vrais résultats et connaître la différence. En ce qui concerne le bruit, il y aura une absorption par les végétaux qui n’est pas plus réfléchie, tel est le cas pour le béton. S’il y a une grosse pluie, une toiture et un mur végétalisé présentent de meilleurs atouts pour un bâtiment commercial. L’eau sera absorbée dans la terre et cela va limiter les débordements de tous les réseaux d’évacuation. C’est essentiel pour les villes, dont la perméabilité du sol pose problème. C’est un aspect agréable de ces genres de construction. Ils vont contribuer à optimiser l’imagination de l’architecte. Il y a des cabinets d’architectures qui sont spécialisés dans ce genre de projet vert, si vous souhaitez végétaliser votre bâtiment commercial, comme chez Mon Toit vert.

Quels végétaux choisir pour décorer votre bâtiment commercial ?

Selon le genre de toiture ou de murs végétalisés, tous les genres de végétaux ne sont pas obligatoirement adaptables. Pour avoir une toiture ou mur végétalisé de manière extensive, la végétalisation est intensifiée pour des plantes qui ne demandent aucun substrat épais pour leur poussée. Quelques centimètres seulement suffisent pour favoriser la végétation du mur et de la toiture de votre bâtiment commercial. De ce fait, vous devez privilégier des plantes grasses telles que les mousses ou le sédum. La végétalisation extensive est supposée avoir une épaisseur plus visible en ce qui concerne le substrat, c’est pour que chaque racine puisse se développer. Ce substrat végétal devra alors mesurer environ 30 cm. Pour le cas de cette végétalisation, il est possible de planter plusieurs sortes de végétaux sur votre mur et votre toiture. Le mur et le toit vont se transformer en jardin où des plantes, des arbustes et des arbres sont suspendus et poussent sans aucune difficulté. S’il s’agit d’une toiture ou mur végétalisé de type semi-intensif, sachez que ce genre de végétalisation se situe au centre de la végétalisation de type extensif et de la végétalisation de type intensif. Les plantes qui ont été cultivées doivent avoir une épaisseur plutôt moyenne en substrat, de 15 à 30 cm. Il est possible de planter presque tout type de végétaux, à part les arbres, qui ont besoin d’une couche plus épaisse de substrat végétal.

Comment végétaliser votre toit et vos murs ?

Pour faire la végétalisation de toiture et des murs de votre bâtiment commercial, le fait de poser une membrane peut assurer leur étanchéité (bitume, polyoléfine, TPO, caoutchouc), par où seront interposées quelques couches de drainage et aussi de filtration. Pour une végétalisation de type extensif, cette couche de drainage est plutôt fine et, en général, composée d’un géotextile qui n’est pas tissé à creux. Si c’est à base de polypropylène, il y a une augmentation de substrat volcanique et de la couverture de la végétation. Dans d’autres cas, un drainage est réalisé par de petits granulats en argile, de genre expansé, par les cailloux ou les graviers et parfois par des plaques nervurées et alvéolées. La couche superficielle est dotée d’un substrat pour la croissance et qui est composé de terreau, de terre noire et de compost. Certains végétaux, quelques plantes vivaces ou indigènes ou même les couvre-sols pourront être plantés. Les toitures et murs végétalisés optimisent, de manière plus sensible, le confort isothermique, hygrométrique et acoustique des bâtiments. Il est conseillé de choisir les plantes bien vivaces et plutôt indigènes qui résistent aux grosses températures. Ces plantes plutôt robustes vont rapidement s’implanter pour couvrir toutes les surfaces du sol, afin de limiter son assèchement dû au soleil et au vent. Les végétaux principaux utilisés sont notamment les sédums, les mousses, les herbacées, ainsi que quelques plantes vivaces. Pour ne pas faire de mauvais choix, il vaut mieux contacter des experts, comme chez Mon Toit vert.

 

Installation de chaudière gaz : fiez-vous aux professionnels !
Opter pour une carrelage style carreaux de ciment anciens