S’emmitoufler au chaud : comment rendre le jardin résistant à l’hiver ?

Le jardin est un lieu de retraite particulièrement important pour nous. Il existe de nombreux magazines de jardinage, et les échanges sur le sujet sont très animés dans les blogs et sur les plateformes Internet. Une enquête sur Internet a également montré que l’embellissement de l’espace extérieur figure en tête de la liste des changements souhaités pour rendre la maison plus belle.

Juste avant l’arrivée de l’hiver, il y a encore beaucoup à faire dans notre cher jardin pour qu’il y ait un beau réveil printanier dans quelques semaines.

Le feuillage comme risque d’accident

Il fait “Flitsch” et on manque de perdre l’équilibre après avoir mis le pied dans le quelque chose de boueux. Au milieu du feuillage jaune, on peut distinguer une poire de la même couleur qui a été piétinée à plat. Ayant échappé une fois de plus à la frayeur, on décide aujourd’hui de débarrasser notre jardin des feuilles d’automne, car il est évident que beaucoup de feuilles sur les chemins comportent aussi de nombreux risques de chute.

Les feuilles offrent une protection

D’abord, on ratisse les feuilles sur la pelouse et sur les chemins. C’est bien qu’on ait un point de collecte pour les feuilles, sinon on ne saurait pas quoi faire avec toutes les feuilles. Mais on met aussi une partie des feuilles dans les parterres de fleurs et les plantes en pot, car les feuilles protègent les plantes du gel. On a mis le laurier-rose et le laurier sur une planche à roulettes dans l’abri à vélos, comme on l’a fait ces dernières années. Là, les températures ne descendent pas en dessous de zéro degré et pourtant les plantes à feuilles persistantes bénéficient d’une lumière du jour suffisante.

Rangez le tuyau d’arrosage et le baril de pluie vide

Après une courte pause, on dévisse le tuyau d’arrosage, vide l’eau qui s’y trouve encore et ferme la conduite d’alimentation de la cave pour le raccordement. On retire également le bouchon du tonneau de pluie par précaution pour que l’eau puisse s’écouler, car il serait dommage que le récipient se fissure et fuie à cause de l’eau gelée.

Nettoyer, huiler et ranger les meubles de jardin

Alors qu’on range le tuyau d’arrosage dans notre petit abri de jardin, un autre sac de bulbes tombe dans la main. Il est encore assez tôt pour planter les bulbes pour les fleurs du printemps. Enfin, et surtout, on s’occupe des sièges. Bien que le groupe de teck soit dans notre jardin depuis quelques années maintenant, il est toujours aussi beau. Pour prolonger la durée de vie des meubles d’extérieur, on les lave toujours à l’eau tiède avant de les “hiberner”, puis on les huile avec une huile pour teck et on les range dans l’abri à côté du garage.

Les applications de jardinage vous mettent en appétit pour le printemps

Après le travail, on s’installe confortablement dans la maison avec une tasse de thé et une vue sur le jardin. Pendant ce temps, on navigue sur le web à la recherche d’applications de jardinage qui nous rappelleront le meilleur moment pour planter un couvre-sol. Le choix d’applications de jardinage est vaste. On choisit “Mon jardin” et on installe l’application directement sur le smartphone.

On pourrait se perdre dans le “jardin numérique” pendant des heures encore, mais on décide de s’arrêter là. Une chose, cependant, doit être faite immédiatement : le vent frais a une fois de plus secoué deux poires de l’arbre presque nu. Comme c’est bien qu’on puisse maintenant voir facilement où elles ont atterri”, on met une veste, on ramasse les fruits tombés par sécurité et on peut presque sentir la délicieuse tarte aux poires de la recette de grand-mère.

Les différentes étapes d’un ravalement de façade
Système photovoltaïque sur le toit : avantages