Quels sont les avantages de l’isolation des murs ?

isolation des murs

L’isolation des murs fait partie des travaux à effectuer en priorité en matière d’isolation thermique. Découvrez pourquoi au fil de cet article, quelles sont les différentes méthodes existantes, ainsi que les aides financières possibles afin de réaliser ce type d’opération.

C’est quoi, l’isolation des murs ?

L’isolation des murs consiste tout simplement à renforcer le pouvoir isolant des parois murales d’un bâtiment qui sont en contact avec l’extérieur. L’objectif est de limiter les déperditions thermiques afin de moins solliciter le système de chauffage et donc de faire des économies d’énergie. Deux grandes manières de faire pour cela :

·        L’isolation des murs par l’intérieur : moins chère et plus facile à réaliser que l’isolation par l’extérieur, cette méthode s’effectue par collage ou vissage de panneaux isolant, par soufflage d’un isolant en vrac, ou en projetant un enduit isolant. Seul bémol, isoler par l’intérieur réduit la surface habitable du logement. Néanmoins, c’est l’assurance de ne pas modifier son apparence extérieure.

·        L’isolation des murs par l’extérieur : dès qu’il est possible de la mettre en œuvre, c’est la technique à privilégier. Il est possible d’isoler sous un enduit ou sous bardage, évitant ainsi de rogner sur la surface habitable à l’intérieur du logement. Toutefois, cette méthode est plus chère que par l’intérieur, et implique des travaux annexes : éventuel ravalement de façade, remplacement des descentes de gouttières, changement des menuiseries…

Quels sont les avantages d’isoler ses murs ?

Pour l’Ademe (agence de la transition écologique), jusqu’à 25% des déperditions de chaleur au sein d’un bâtiment peuvent avoir lieu au niveau des murs. En d’autres termes, l’isolation des murs permet de remédier à ces pertes thermiques, et de faire des économies d’énergie en proportion. Par conséquent, le montant des factures énergétiques diminue. La liste des avantages de l’isolation des murs ne s’arrête pas là :

  • ·        Limiter les pertes de chaleur, c’est aussi émettre moins de gaz à effet de serre dans le cas où l’on dispose d’un système de chauffage ancien. Bien isoler les murs de son habitation ou de son local professionnel permet donc de faire un geste en faveur de l’environnement.
  • ·        Des murs bien isolés permettent de conserver la chaleur à l’intérieur en hiver et de maintenir des températures agréables durant la saison estivale. Le confort thermique est donc garanti tout au long de l’année.
  • ·        Une maison bien isolée est un bien qui prend de la valeur sur le marché immobilier. L’évolution de la législation fait des passoires énergétiques des bâtiments difficiles à vendre et à louer. Améliorer son étiquette énergétique, c’est valoriser son bien, donc mieux le vendre et mieux le louer !

De quelles aides pouvez-vous bénéficier pour isoler vos parois murales ?

L’isolation des murs fait partie des travaux éligibles à un certain nombre d’aides financières mises en place par l’Etat en faveur de la rénovation énergétique, parmi lesquelles :

  • ·        La prime énergie : c’est la prime du dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie), versées par les grands distributeurs et les fournisseurs d’énergie.
  • ·        MaPrimeRénov’ : une subvention publique ayant pris le relai du crédit d’impôt pour la rénovation énergétique et des aides du programme Habiter Mieux de l’Anah (agence nationale de l’habitat).
  • ·        L’éco-PTZ : un emprunt pouvant aller jusqu’à 50 000 euros en fonction de la nature et du nombre de travaux de rénovation réalisés.
  • ·        La TVA à 5,5% : la taxe sur la valeur ajoutée à taux réduit s’applique sur les matériaux isolants utilisés lors des travaux d’isolation des murs.
  • ·        Les aides locales : certaines collectivités territoriales (commune, département, région), proposent des aides à leurs administrés qui souhaitent rénover leurs bâtiments. Ces subventions peuvent leur permettre n’avoir aucun reste à charge en cumulant l’ensemble des dispositifs disponibles. N’hésitez donc pas à vous renseigner auprès de votre collectivité locale pour en savoir plus !
Comment ombrager votre terrasse en été ?
5 questions à se poser avant d’installer un abri de jardin