Comment peindre un plafond sans difficultés

Sans une certaine technique, peindre un plafond peut être compliqué. Heureusement, avec quelques astuces, votre plafond peut faire peau neuve, sans que cela se fasse au prix d'une crise de nerfs.

Repeindre son plafond demande souvent de la motivation ! On imagine en effet rarement la chose comme une partie de plaisir : des contorsions sur l'escabeau à la peinture qui tombe par terre, la chose peut rapidement se transformer en après-midi galère.

 

Heureusement, de l'organisation et quelques conseils avisés pourront sauver votre session brico. Allez, au boulot !

 

De l'organisation !

 

Pour mener à bien toute tâche, mieux vaut être bien organisé. Commencez donc par bien protéger votre sol et vos meubles avec une bâche ou un film plastique de protection, fixé à l'aide de scotch. Il serait dommage d'avoir de grosses taches de peinture sur votre parquet ou votre moquette. Le haut de vos murs, en angle avec le plafond, doit également être protégé avec du scotch de protection pour éviter que la peinture ne dépasse (et avoir un résultat propre). 

 

Pour évitez toute casse, sortez de la pièce tous vos objets fragiles. Une fois votre pièce bien préparée, installez votre escabeau et attaquez-vous au plafond. 

 

Assurez-vous que la température de la pièce n'est pas trop élevée. En été, choisissez une journée non caniculaire ou préférez la fin d'après-midi pour vous mettre au boulot. En hiver, baissez le chauffage. Idéalement, la température ne doit pas dépasser les 20° C. Fermez les fenêtres, afin de limiter l'aération, pour que la peinture ne sèche pas trop vite. 

 

Préparation de la pièce avant la peinture

Préparation de la pièce avant d'attaquer la peinture  -  Source : pratique.fr

 

Préparez votre support

 

Avant de peindre votre plafond, il faut que celui-ci soit bien préparé. N'attaquez pas votre plafond au rouleau comme ça, le résultat serait décevant ! Entre la poussière, l'ancienne peinture qui s'écaille ou les traces diverses, une étape de lavage s'impose (à moins que vous ne laviez votre plafond tous les jours, ce qui serait inquiétant).

 

Utilisez une lessive pour bien nettoyer votre plafond, que vous rincerez soigneusement. Si votre plafond n'est pas totalement lisse, il vous faudra utiliser un enduit de rebouchage pour venir à bout des trous ou fissures qui défigurent votre plafond. N'oubliez pas de poncer avec du papier de verre les réparations. Une fois que cela est fait, votre plafond est prêt à être repeint. 

 

Bien choisir sa peinture

 

La peinture à utiliser varie en fonction de la pièce que vous repeignez (chambre, salle de bain, etc.) et de l'effet que vous voulez (mat, satiné, brillant). Les peintures au temps de séchage court seront à privilégier pour les petites pièces. Au contraire, les peintures à séchage long conviendront mieux, vous l'aurez compris, à des grands plafonds. 

 

De plus, les peintures brillantes et satinées sont plutôt les alliées des cuisines et autres salles de bain, quand les peintures mates conviennent mieux aux pièces à vivre. 

 

Bien repeindre son plafond

Commencez par les contours de votre plafond  -  astuces-brico.fr

 

Peindre par étapes

 

  • Muni(e) d'un pinceau rond, peignez en premier lieu les bords du plafond. Pour les pourtours de portes, préférez un pinceau plat, comme pour tous les autres endroits plus difficiles d'accès (le plat est plus précis que le rond).
  • Une fois tous les contours faits, attaquez le reste avec le rouleau par bande d'un mètre maximum. Une fois qu'une bande est peinte, étalez bien la peinture en repassant dessus de manière transversale.
  • Travaillez toujours le dos à la lumière et commencez à peindre du côté de votre fenêtre, dans le sens de la longueur. 

 

Évitez les traces de rouleau

 

Pour avoir une belle peinture uniforme et éviter les traces de rouleau pas très classes, suivez ces quelques conseils. 

  • Posez une couche de préparation (enduit) avant de peindre votre plafond, afin que celui-ci soit prêt à recevoir la peinture. 
  • Votre peinture ne doit pas être posée en couche trop fine. Passez-en au moins deux couches sans exercer trop de pression sur votre rouleau. La peinture en sortirait de manière trop abondante et ferait des pâtés (d'où les traces). 
  • Il est également préférable de peindre tout votre plafond d'un coup afin de ne pas avoir de temps de séchage différents. 

 

Plafond de couleur

Qu'il soit blanc, jaune ou rouge, un plafond change une pièce  -  Source : maison.com

 

Nos derniers conseils

 

Une fois le travail terminé, décollez le scotch de protection dans le sens opposé à la peinture, avant que celle-ci n'ait séchée. Vous éviterez ainsi qu'elle ne s'effrite et que des petits morceaux de peinture ne se décollent en même temps que le scotch. Ça serait dommage ! N'oubliez pas également d'aérer la pièce.

Vous voilà (normalement) avec un nouveau plafond tout beau. Alors, à vos pinceaux ! 

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour repeindre votre plafond ?

Partager cet article

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.
Poster un commentaire
Les champs ayant une étoile (*) sont obligatoires.