Tailler ses arbres fruitiers en hiver

Vous pensez que toute la nature hiberne l'hiver (comme vous) ? Pourtant votre jardin ne peut être laissé à l'abandon. Par exemple, sachez qu'il faut tailler les arbres fruitiers à pépins en hiver pour garantir la récolte de l'année prochaine.

Durant l’hiver, vous n’avez qu’une envie : rester bien au chaud à hiberner dans votre maison. Oui mais voilà, même si la nature vous semble morte pendant les quatre mois d’hiver ce n’est pas une raison pour ne pas la bichonner. Alors prenez soin de votre jardin et profitez de cette période idéale pour couper vos arbres fruitiers. Mais attention, pas n’importe lesquels !

 

Prenez soin de vos arbres en hiver, ils en ont besoin !

Crédit photo : © ueuaphoto Fotolia.com

 

Quels arbres couper durant l’hiver ?

 

Les arbres à couper l’hiver sont idéalement les arbres fruitiers. Il existe deux types d’arbres fruitiers : les arbres à pépins (poirier, pommier) et les arbres à noyaux (cerisier, prunier, etc.). Il ne faut surtout pas couper les arbres à noyaux durant l’hiver, leur coupe se fait au moment du printemps car ils donnent des fruits sur les rameaux des années précédentes. Les arbres à fruits à pépins quant à eux fructifient sur toutes leurs branches qu’importe leur âge.

 

Durant l’hiver, vos arbres fruitiers possèdent une activité de sève minimale, ils cicatriseront donc mieux ! Attention toutefois à ne pas les couper pendant les périodes de gelées ou vous risqueriez de les affaiblir.

 

Tailler les arbres fruitiers à pépins l’hiver améliore la qualité et la production de vos fruits. Vous soulagez aussi votre arbre qui est alourdi par du bois encombrant. Cela permet de rééquilibrer le poids du fruit sur l’arbre et puis c’est une occasion d’orienter les rameaux vers le soleil.

 

Alors si vous avez des poiriers ou des pommiers dans votre jardin, à vos sécateurs !

 

Quels outils utiliser ?

 

Armez-vous des outils les plus adéquats pour couper vos arbres. Munissez-vous :

  • D’outils de coupe correspondant au diamètre de vos branches d’arbre
  • D’un sécateur
  • D’un coupe-branche ou éventuellement d’une scie
  • D’une double échelle montée en A
  • De gants pour ne pas vous blesser

 

Les étapes de la coupe

 

Maintenant que vous êtes parés des bons outils il ne vous reste plus qu’à couper.

 

Étape 1

 

  • Taillez d’abord les branches horizontales qui sont à portée de main et tournez autour de l’arbre.
  • Vous pouvez tailler toutes les brindilles verticales puisqu’elles ne donnent plus de fruits après l’hiver (elles ne sont pas suffisamment alimentées en sève).
  • Supprimez le bois mort ou malade.

 

Étape 2

 

  • Coupez un tiers de la longueur de votre rameau principal juste après un bourgeon qui est orienté vers l’extérieur. Ne coupez pas trop court et laissez quelques bourgeons, si le bois tombe malade ou casse, ils seront là en guise de bourgeons de secours.
  • Assurez-vous qu’aucune branche ne se croise, cela évite les risques de maladies. Dans le cas contraire vous devez éliminer les branches qui croisent votre rameau principal.

 

Étape 3

 

  • Taillez les bouts de branches qui ont séché sinon ils casseront sous le poids de vos fruits
  • Équilibrez votre arbre pour que le poids des fruits se répartisse correctement, éloignez-vous et jetez un coup d’œil de temps en temps pour regarder si votre coupe est régulière.

 

Étape 4

 

  • Maintenant que le bas de l’arbre est achevé, commencez à tailler le sommet de l’arbre. Notez que les branches verticales très longues ne donnent pas de fruits, vous pouvez les réduire d’un tiers ou de moitié au-dessus d’un bourgeon si vous souhaitez que l’arbre grandisse encore.

 

Étape 5

 

  • Pour aider votre arbre à mieux cicatriser vous pouvez enduire les bouts de ses branches de mastic à cicatriser et vous pouvez pulvériser de la bouillie bordelaise pour lui éviter toute maladie.

 

Nos petits plus :

 

  • Pour favoriser la cicatrisation, pensez à tailler vos arbres de façon bien nette.
  • Désinfectez à l’alcool vos outils entre chaque coupe d’arbre pour ne pas propager des maladies !

 

Quels sont les arbres à ne pas couper l’hiver ?

 

La période de coupe doit être réfléchie car il ne faut absolument pas blesser l’arbre, la coupe serait inutile voire dangereuse pour lui. Alors voici quelques arbres qu’il ne faut pas couper en hiver :

  • Les arbres fruitiers à noyaux
  • Les figuiers
  • Les thuyas géants
  • Les merisiers

 

Au contraire, voici une petite liste d’arbres, non exhaustive, qu’il faut couper en janvier et en février :

 

Janvier :

  • Le noisetier
  • L’amandier
  • L’olivier de Bohême
  • L’arbre à perruques

 

Février :

  • L’abélia à grandes fleurs
  • L’arbre à papillons
  • Le bigaradier
  • L’oranger
  • L’hammamélis de Chine
  • Le houx
  • Le laurier-sauce
  • Le savonnier

 

Maintenant que vous êtes devenus incollables sur la coupe des arbres, vous n’avez plus qu’à passer à l’action !

 

Et vous, avez-vous d’autres astuces pour couper vos arbres en hiver ? 

Partager cet article

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.
Poster un commentaire
Les champs ayant une étoile (*) sont obligatoires.